Thème de l’assemblée générale de l’EGF 2022

Le thème central du congrès est les contributions des prairies et des produits qui en sont dérivés au développement de systèmes alimentaires circulaires, sains et durables et les conditions d’expression de leurs contributions. Interroger les systèmes de production des herbivores et leurs produits doit nécessairement interroger la place que l’on accorde aux prairies comme ressource alimentaire. Le pâturage peut également contribuer au bien-être animal et à l’image positive des systèmes d’élevage herbivores.

De l’autre côté, les prairies peuvent être vues comme un réservoir et un moyen de :

  • préserver la biodiversité,
  • structurer les paysages,
  • réguler les cycles biogéochimiques,
  • contribuer à réduire l’utilisation des pesticides,
  • contribuer à la lutte contre le réchauffement climatique.

Ces possibilités sont visibles grâce à leur capacité à stocker le C et leur albédo. Elles contribuent ainsi au bon fonctionnement biologique des sols. Et, elles limitent également l’érosion des sols.

Quels superficies, types et gestions des prairies sont nécessaires ?

Les options varieront probablement en fonction des conditions locales. Les prairies sont donc au cœur de nombreux enjeux. Ces derniers ont été exprimés dans le Green Deal, la stratégie Farm to Fork et la stratégie biodiversité, pour les systèmes alimentaires européens. La question de la circularité renvoie au lien au contexte local/régional ou à des échelles plus larges (stockage de C, sécurité alimentaire). Elle englobe également la grande diversité des territoires et de leurs prairies.

Les attentes sur la performance des systèmes alimentaires

Les attentes sur la performance des systèmes alimentaires de demain sont multiples.  De plus, l’importance de chaque performance varie selon les visions des acteurs et le contexte climatique et agronomique local. L’atteinte des objectifs nécessite donc la recherche de nouveaux compromis entre les différents services.

La clé de voûte du congrès sera l’analyse de la relation entre :

  • les services écosystémiques (compromis et synergies),
  • leurs moteurs englobant les processus de régulation économiques, sociaux, biologiques et biotiques,
  • la recherche de compromis.

Vous pouvez lire nos publications sur le thème de l’élevage directement sur notre site internet.