Un semis pour deux récoltes avec l’association Colza Sarrasin

Les premiers travaux sur les colzas associés ont débuté au cœur des bassins historiques de colza avec un retour fréquent de la culture et des sols superficiels. Dans ces milieux, les performances du colza sont aléatoires et totalement dépendantes de la qualité d’implantation et de l’efficacité non systématique des intrants. Pour sécuriser la réussite du colza et déplafonner les rendements, il est
nécessaire d’obtenir une levée précoce et une croissance continue de la culture à l’automne.
L’association des légumineuses au colza a d’abord été vue comme une stratégie d’amélioration de la fertilité du sol sur le long terme, par la production et la restitution de biomasse et d’azote. Dans un second temps, les effets directs sur le colza (amélioration du comportement à l’automne et au printemps, concurrence des adventices, perturbation des insectes, etc.) ont été identifiés et
travaillés. Des agriculteurs pionniers ont souhaité pousser plus loin cette logique et associer le colza avec une plante qui pourra être récoltée. C’est ainsi que l’association colza-sarrasin est née.

Partagez sur les réseaux

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Dernières publications

Agenda des évènements

Juin 26
All day
Les herbages au cœur des systèmes alimentaires circulaires et durables