Une thèse pour mieux comprendre le rôle de la rhizosphère

La transition agroécologique repose sur une meilleure connaissance des interactions biologiques existantes au sein des agroécosystèmes notamment au niveau du sol. Dans le cadre de la chaire Agriculture Ecologiquement Intensive, un travail de thèse a été initié en novembre 2019 afin de mieux comprendre le rôle de la rhizosphère sur la performance du blé. Différents travaux sont en cours : modélisation, expérimentations en conditions contrôlées ou encore expérimentations au champ chez des agriculteurs du Grand Ouest.

Pour en savoir plus : http://www.chaire-aei.fr/

Partagez sur les réseaux

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Dernières publications

Agenda des évènements

There is no Event