Projet BIORARE et méthanisation

Le projet BIORARE : produire des molécules à haute valeur ajoutée avec la méthanisation

Le projet BIORARE a un objectif de couplage avec la méthanisation. BIORARE signifie BIOélectrosynthèse pour le RAffinage des déchets REsiduels. La matière organique résiduaire est aujourd’hui une ressource, définitivement plus un déchet. L’expertise scientifique est aujourd’hui mobilisée pour éclairer l’évolution des schémas de gestion de la matière organique à l’échelle du territoire.

Biorare est une technologie de rupture, basée sur l’électrosynthèe microbienne. Elle permet de produire à partir des déchets organiques des molécules multi carbonées. La chimie verte utilise énormément ces molécules. A terme, cette technologie pourrait être couplée à un méthaniseur. Et ainsi, elle pourrait permettre de créer une nouvelle source de revenu à ces installations.

Le concept technologique de Biorare pourrait très bien se fondre dans les installations existantes de méthanisation. En effet, ces unités approvisionnées en biodéchets sont en
mesure d’obtenir de l’hydrolysat, et du CO2
. Selon un scénario imaginé par les équipes de recherche, une installation de méthanisation traitant 50 000 tonnes de biodéchets. Elle pourrait alors permettre de produire 3 900 t d’acide formique ou 1 300 t d’acide acétique ou encore 1 400 t d’acide succinique. Mais, il reste encore du travail pour parvenir à une unité de taille industrielle. Biorare est une technologie de rupture en cours de maturation. Elle n’est aujourd’hui pas généralisable. Mais le potentiel est grand. Les coûts de production et l’évolution réglementaire poussent cette technologie vers le succès. Il reste cependant des freins techniques à lever. En effet, la phase de recherche est gourmande en moyen humain. De plus, la recherche de capitaux n’est pas encore terminée.

Partagez sur les réseaux

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Dernières publications

Agenda des évènements

Juin 26
All day
Les herbages au cœur des systèmes alimentaires circulaires et durables