Casdar Engaged

Casdar Engaged : gestion des adventices sans Glyphosate en semis direct

Corisande Douay de l’ARAD² vous présente les principaux résultats du casdar ENGAGED. Ce projet vise à gérer les systèmes en semis direct sous couvert végétal (SDCV) sans utiliser du glyphosate et sans substitution par d’autres herbicides.

Casdar Engaged : gestion des adventices sans Glyphosathe en semis direct

Les principaux résultats du casdar engaged

Pour cela, trois axes de travail ont été menés :

  • une traque à l’innovation pour identifier des pratiques à tester,
  • trois années d’expérimentation au champ,
  • des ateliers de coconception avec des étudiants et des agriculteurs pour construire des prototypes de systèmes en SDCV.

Les principaux enseignements sont :

  • On observe une modification de la flore adventice entre les modalités avec et sans glyphosate et une richesse spécifique plus importante sans glyphosate
  • Le couvert de trèfle permet de gérer les adventices. Mais il peut également pénaliser la culture de rente en cas de non maîtrise de son implantation et de son développement
  • Différents leviers pour limiter la compétition entre couvert et culture de rente ont été testés. Par exemple : la double densité du blé ou différentes doses de régulation par des herbicides.

La double densité semble compenser la compétition du couvert et permettre un niveau de rendement proche de la modalité avec glyphosate.

Présentation du casdar Engaged

Le contexte agricole actuel

Dans le contexte agricole actuel de réduction de l’utilisation des produits phytosanitaires et préservation des sols, le CASDAR Engaged a pour but de construire des systèmes de culture en Semis Direct sous Couvert Végétal économes en herbicide, sans avoir recours au glyphosate, et avec un IFT (Indice de Fréquence de Traitement) herbicide inférieur à 1.
Avec la remise en cause de cette molécule et afin de ne pas avoir recours au travail du sol, il est nécessaire d’explorer des systèmes alternatifs rentables pour l’agriculteur.S sans pour autant que l’usage du désherbage en culture n’augmente.

Ces pistes seront imaginées par et pour des agriculteurs innovants en recherche de solutions. Elles feront l’objet d’une étude de faisabilité et d’une phase de test sur le terrain, sur des parcelles d’agriculteurs.

Les travaux apporteront des connaissances précieuses sur la dynamique des adventices en SDCV et sur l’efficacité des pistes imaginées. Ces informations seront ensuite mobilisées lors d’ateliers de co-conception. Afin de trouver des prototypes de systèmes en Semis Direct sous Couvert plus économes en herbicides. 

Semis Direct sous Couvert Végétal (SDCV)

Le Semis Direct sous Couvert Végétal vise à couvrir le sol en permanence pour éviter l’érosion et la dégradation de sa couche superficielle. Le semis est effectué sans travail du sol. Il s’agit donc d’un Semis Direct (SD). Pour que la culture semée se développe sans encombre, il faut détruire le couvert végétal avant le semis. Le désherbage au glyphosate étant jusqu’à présent la solution la plus simple, économique et efficace.

A propos du Glyphosate

L’agence française de sécurité sanitaire (Anses) a annoncé le 16 décembre 2019 le retrait de 36 produits désherbant à base de glyphosate.

Trouver des alternatives devient donc une priorité.

Vous pouvez retrouver toutes nos publications sur la protection des sols en ligne.

Partagez sur les réseaux

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Dernières publications

Agenda des évènements

Juin 26
All day
Les herbages au cœur des systèmes alimentaires circulaires et durables