Alimentation élevage bovins

L’Alimentation : un puissant levier d’atténuation des émissions de gaz à effet de serre des élevages de bovins

L’agriculture est responsable de 19 % des émissions nationales de gaz à effet de serre (GES) en 2013. En pratiquant un mode de calcul très « sévère », l’élevage participe pour près de 2/3 à ce taux. Mais c’est également le seul secteur d’activité capable de compenser une partie de ses émissions. Les émissions sont en grande partie (50 % en élevage bovin laitier) d’origine biologique. Principalement par éructation, les ruminants rejettent du méthane (CH4) ayant un pouvoir réchauffant 25 fois supérieur au CO2.

Lors de la dégradation des glucides des végétaux dans le rumen, les bactéries et les protozoaires du microbiote libèrent des acides gras volatils (ou AGV couvrant 70 % des besoins énergétiques du bovin), du CO2 et de l’hydrogène. Ce dernier est rapidement capté par des micro-organismes dits « méthanogènes » pour synthétiser du méthane. Travailler sur l’alimentation est donc une voie de recherche pour réduire ces émissions de méthane.

Retrouvez toutes nos publications pour la réduction des gaz à effet de serre sur notre site internet.

+

Partagez sur les réseaux

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Dernières publications

Agenda des évènements

Juin 26
All day
Les herbages au cœur des systèmes alimentaires circulaires et durables