Protéger les cultures avec des micro-doses de sucres

Les sucres jouent un rôle fondamental dans le fonctionnement des plantes notamment dans sa préparation à résister à différents stress biotiques et/ou abiotiques. C’est le concept de Sweet
Immunity ou défense liée aux sucres. Ce concept novateur est à la base de travaux menés pour trouver des solutions alternatives aux produits phytosanitaires chimiques. Les projets USAGE (2012-2014) puis récemment SWEET (2016-2019) visent à comprendre les voies de défenses activées dans la plante et à tester des applications foliaires d’infra-doses de sucres sur les plantes pour renforcer et accélérer le processus de Sweet Immunity. L’objectif global est d’associer des sucres avec des doses réduites d’intrants et de faire homologuer ces sucres comme substance de base (comme ce fut le cas pour le saccharose en 2014). Cette technique est testée sur différents couples bioagresseurs/cultures : pyrale/maïs, carpocapse/pommier et plus récemment taupin/maïs ou encore bruche/féverole.

Partagez sur les réseaux

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Dernières publications

Agenda des évènements

Juin 26
All day
Les herbages au cœur des systèmes alimentaires circulaires et durables