Vers une généralisation des couverts végétaux : 11 idées reçues sur les CIPAN

Dans le contexte de réduction des fuites de nitrate dans l’eau, le 5ème programme d’action de la Directive Nitrates prévoit une généralisation de la couverture automnale des sols. Si ce levier semble être efficace et peu coûteux, sa généralisation n’est pas sans soulever des questions : est-ce vraiment efficace ? Qu’en est-il pour les sols argileux ? Et derrière maïs ? Est-ce compatible avec les faux semis ? Les repousses sont-elles efficaces ? Quel impact sur le bilan carbone, la réduction des phytos ?… Autant de questions importantes auxquelles les Ministères de l’Agriculture et de l’Ecologie ont chargé l’INRA de répondre !
Pendant 18 mois, l’INRA, en s’appuyant sur un groupe d’experts pluridisciplinaires internes et externes, a établi un « état des connaissances sur la gestion de l’azote en période d’interculture en précisant les acquis, les incertitudes et les questions à approfondir dans une perspective de généralisation de la couverture végétale automnale des sols ». Les résultats ont été rendus publics fin juin par un rapport de plus de 400 pages sur le sujet dont voici les principales conclusions classées
par idée reçue.

Partagez sur les réseaux

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Dernières publications

Agenda des évènements

Juin 26
All day
Les herbages au cœur des systèmes alimentaires circulaires et durables