Prix du lait automne 2024

Temps de lecture : 2 minutes

Prix du lait : 420 à 450 € par 1 000 l. sur l’automne 2024

La dynamique laitière internationale reste au ralenti, tant en production que pour les échanges. Les marchés sont contrastés.

En France, le prix de base du lait sur l’année civile 2024 devrait se maintenir autour de 435 € / 1 000 l. La valorisation du lait sur le marché intérieur est le principal soutien au prix du lait.

Aide à l’analyse des résultats et aux prévisions : 420 à 450 € à l’automne 2024

analyse des résultats et prévisions du prix du lait

Collecte et échanges internationaux sont au ralenti

En 2023, les grands bassins exportateurs ont globalement stabilisé leur collecte. Début 2024, elle est même baissière. Les livraisons de l’UE-27, des États-Unis et de la Nouvelle-Zélande sont ainsi en recul sur 12 mois (- 0,3 à – 0,6 %).

La demande internationale est toujours peu dynamique. En 2023, la Chine a largement réduit sa demande avec – 13 % d’importation de poudre. Cette tendance se poursuit sur les quatre premiers mois de 2024.

La valorisation beurre – poudre est contrastée

Les marchés internationaux des produits industriels sont partagés. D’un côté, le beurre retrouve le pic atteint en 2022 et cote 5 900 € / t. De l’autre, la poudre de lait écrémé est à la peine et autour de 2 500 € / t.

La valorisation beurre – poudre, dont l’évaluation interprofessionnelle n’est pas partagée, serait alors voisine de 340 € pour 1 000 litres. Elle pèse également sur la baisse sur le prix du lait.

Le prix du lait 2024 sera stable

Les clôtures de l’été 2024 (juin à septembre) marquent une tendance baissière du prix du lait par rapport au sommet de l’été 2023 de – 25 à + 10 € par 1 000 litres, variable selon les laiteries 

Les clôtures de fin 2024 devraient être plus stables. Le prix de base du lait pourrait ainsi se situer entre 420 et 450 € les 1 000 litres et varier sur un an entre – 10 et + 10 € par 1 000 l.

En Normandie, un nouvel acteur se démarque. En effet, les livraisons 2024 à Novandie seront payées sur une base proche de 480 € / 1 000 l.

Lactalis veut réduire sa collecte en France …

Le premier industriel laitier mondial a annoncé vouloir réduire son exposition, ainsi que celle de ses livreurs français, aux produits industriels, dont les cours sont volatils. Lactalis a ainsi validé avec l’OP Unell le principe de réduire sa collecte en France (sans préciser dans quelle proportion). En contrepartie, le prix de revient du lait sera davantage pris en compte dans la formule fixant le prix du lait.

Un signe positif sur les prix, associé à une adaptation à la réalité du terrain qui pourrait faire tache d’huile ?

Prix du lait pour octobre 2024

Retrouvez également toutes nos veilles économiques consacrées au prix du lait sur notre site internet.

Partagez sur les réseaux :

Le chiffre du mois

C'est la hausse attendue des surfaces de betteraves à sucre en France à la récolte 2024
0 %

Dernières publications

Observatoire production porcine 2024

Temps de lecture : 4 minutes Observatoire de la production porcine 2024 Découvrez notre observatoire spécialisé sur la production porcine 2024 Rédaction : Pierre CHAMBARD 2023, une année exceptionnelle pour le prix de vente du porc

Lire la suite »

Observatoire production porcine 2024

Temps de lecture : 4 minutes Observatoire de la production porcine 2024 Découvrez notre observatoire spécialisé sur la production porcine 2024 Rédaction : Pierre CHAMBARD 2023, une année exceptionnelle pour le prix de vente du porc

Lire la suite »

Agenda des évènements

En cours de construction