Observatoire économique de Normandie 2019

L’agriculture occupe une place importante dans notre région. La Normandie est en effet 2e région métropolitaine, juste après les Hauts-de-France, pour son taux de couverture en surfaces agricoles. L’année 2018 a été marquée par des événements climatiques, impactant l’activité agricole : une forte pluviométrie en début d’année et au printemps, un été particulièrement chaud et un manque d’eau en automne.
Ainsi, les cultures ont souffert. Les rendements de la récolte 2018 sont plus faibles qu’en 2017. Les prix de vente du blé se redressent, ceux du colza sont stables et ceux des betteraves sucrières diminuent. Sur 2019, un redressement des productions de céréales est attendu. Une incertitude règne sur le marché de la betterave sucrière, du fait de la forte baisse de la production indienne, victime de sécheresse, et de la restructuration des outils de production de certains groupes sucriers.
Bien que touchée par les fortes chaleurs de l’été 2018, la production des exploitations laitières spécialisées poursuit sa progression fin 2018 et le prix de vente du lait est stable. Les perspectives pour 2019 sont favorables. Le manque de fourrage entraîne une hausse des abattages de vaches allaitantes. L’offre en broutards étant réduite, leur prix devrait être maintenu à un bon niveau en 2019.
L’année 2018 a été morose pour le marché porcin : le prix de vente du porc a chuté. Il s’améliore nettement depuis le printemps 2019, alors que la peste porcine africaine fait des ravages en Chine. Notre capacité à maintenir cette épidémie hors de nos frontières sera déterminante pour nos marchés.
Dans des marchés mondialisés, interconnectés et marqués par des tensions géopolitiques croissantes, les prix mondiaux sont volatiles. En parallèle, sur le marché français, les démarches de segmentation se développent pour répondre aux attentes sociétales et à l’évolution des modes de consommation.
Cet observatoire des entreprises agricoles normandes dresse un bilan de cette année 2018 et dessine les perspectives pour l’année 2019 pour chacune de nos filières agricoles. Ainsi, nous vous souhaitons une très bonne lecture.


Georges CHEDRU, Président de Cerfrance Normandie-Maine
Marcel BOURDON, Président de Cerfrance Normandie-Ouest
Didier COUSIN, Président de Cerfrance Orne
Laurent HAYE, Président de Cerfrance Seine-Normandie

Partagez sur les réseaux :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Le chiffre du mois

0
tonnes de coquillages ont été vendues par 40 myticulteurs de la Manche, adhérents Cerfrance

Dernières publications

Agenda des évènements

En cours de construction

%d blogueurs aiment cette page :