Observatoire viande bovine – 2nd semestre 2018

Depuis 2017, la filière bovine connait une phase de décapitalisation. Les prix sont fortement impactés et, à court terme, les perspectives d’amélioration peinent à voir le jour. La rentabilité des élevages de bovins allaitants reste faible. De ce fait, la transmission des capitaux reste une problématique complexe. Sur le marché mondial, les nouveaux accords avec les pays d’Amérique du Sud posent question notamment suite aux nombreux scandales sanitaires de ces derniers mois.

Partagez sur les réseaux :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Le chiffre du mois

0
tonnes de coquillages ont été vendues par 40 myticulteurs de la Manche, adhérents Cerfrance

Dernières publications

Agenda des évènements

En cours de construction

%d blogueurs aiment cette page :