Observatoire viande bovine 2nd semestre 2019

La crise sanitaire actuelle modifie les modes de consommation de viande bovine, donc les flux d’animaux et leurs prix, et ce pour plusieurs années.
Néanmoins, est-ce que cela peut être l’élément déclencheur pour une prise en main collective de la filière viande bovine, dans la perspective de mieux rémunérer ses éleveurs, qui sont actuellement à des faibles niveaux de rentabilité ?

Partagez sur les réseaux :

Le chiffre du mois

0
publications réalisées par l'Atelier des études en 2022

Dernières publications

Agenda des évènements

En cours de construction

%d blogueurs aiment cette page :