Prix du lait au printemps 2021

Prix du lait : 315 € à 330 € par 1 000 litres au printemps 2021

Retrouvez dans cette veille économique dédiée au prix du lait, les prévisions pour le printemps 2021. La pandémie de Covid-19 perturbe finalement peu la production mondiale de lait et les échanges laitiers. Mais la crise a fait chuter les valorisations. Le prix du lait baisse. Les clôtures de début 2021 devraient subir une baisse « modérée », entre 0 et 15 € par 1 000 litres. Les perspectives 2021 restent dans l’incertitude !

La demande mondiale en produits laitiers se tient

Le début 2020 a bien évidement été perturbé par la pandémie de Covid.

Au printemps, les laiteries ont dû adapter rapidement leurs fabrications aux nouvelles attentes des consommateurs en partie confinés.

Les échanges internationaux, de produits laitiers, perturbés en avril, se sont vite redressés. Et sur les six premiers mois de 2020, les exportations sont stables en volume.

La collecte mondiale de lait, est, elle, plus dynamique que l’an passé, suite à la bonne rentabilité de 2019 (UE : + 1,3 %, USA : + 1,4 %). Elle a finalement été peu perturbée par la crise sanitaire.

La pandémie a malgré tout eu un impact sur les prix. Les cours des produits industriels ont chuté au printemps de – 15 à – 30 %. Depuis, le beurre a presque retrouvé son niveau de début d’année, à 3 450 €/t. La poudre de lait, par contre, n’a compensé que 40 % de la baisse, suite à une moindre demande chinoise, et malgré des stocks européens au plus bas (2 150 €/t).

La valorisation beurre-poudre, tombée à 245 € par 1 000 litres au printemps. Il est toutefois remontée à 275 € par 1 000 litres. Ce niveau, même s’il reste très inférieur au début 2020, n’est plus que 10 % inférieur à celui de mi-2019.

En France, le prix du lait baisse, sans s’effondrer !

La France se démarque de ses voisins européens par une baisse de la collecte sur le second trimestre (– 1,1 %).

Le décrochage redouté du prix du lait n’a pas eu lieu. Et si des baisses de prix ont été constatées au printemps, le prix du lait s’est bien tenu cet été.

Ainsi, dans les clôtures de juin 2020, le prix de base du lait conventionnel est stable, entre 320 et 335 € par 1 000 litres (– 5 à + 5 € par 1 000 litres selon les laiteries).

Les clôtures de l’automne 2020 (sept à déc. 2020) seront les premières à refléter la conjoncture moins favorable avec une baisse du prix de base, qui évoluera malgré tout entre 315 et 335 € par 1 000 litres (– 15 à 0 € par 1 000 litres selon les laiteries).

Les prévisions pour les clôtures de mars 2021 : un prix de base toujours entre 315 et 330 € par 1 000 litres. Danone confirme l’hypothèse optimiste d’une stabilité en initiant un prix du lait moins variable dans le temps. Tandis que l’option pessimiste anticipe une baisse de – 15 € par 1 000 litres.

Les perspectives 2021 ?

L’incertitude domine, entre reprise de la crise sanitaire, crise économique attendue, Brexit toujours incertain, hausse de l’euro. La pression baissière reste donc d’actualité.

Partagez sur les réseaux :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Le chiffre du mois

0
tonnes de coquillages ont été vendues par 40 myticulteurs de la Manche, adhérents Cerfrance

Dernières publications

Agenda des évènements

En cours de construction

%d blogueurs aiment cette page :